-q: quand es tu ne et ou en Jamaique?
-r: Je suis ne dans la paroisse juste a cote de ST ANN, ST MARY, et je suis ne en 1968, decembre, grande annee, personne de qualite!

-q: Ou as tu grandi?
-r: J'ai grandi dans les collines d'un petit district appele Geddes Town, Geddes Town c'est pres de Free Hill par example.

-q: c'est a ST MARY?
-r: A ST MARY, la ou je suis ne.

-q: Comment as tu ete attire par la musique?
-r: comment j'ai ete attire par la musique. J'ai chante une chanson pour une adorable petite fille quand j'etais en grade 6, et elle m'a dit: "Lansfill -c'est mon nom-, toi, tu sais chanter", et la facon dont elle a dit cela m'a impressionne. Alors j'ai pris l'habitude d'essayer de chanter, c'est comme ca que j'ai commence.

-q: Quel age avais tu?
-r: j'etais en grade 6, javais a peu pres 11 ans.

-q: Comment as tu commence ta carriere musicale?
-r: Avec les sound systems, d'abord un petit sound qu'il y avait dans ma communaute, qui s'appelait TORPEDO sound, ou j'ai pu acquerir pas mal de pratique avec le micro ,les riddims, etc.. Le dimanche soir, quand il jouait, j'etais toujours la.

-q: Quand tu etais adolescent?
-r: oh oui, je sortais de la maison pour revenir a 11 heures du soir, il fallait que je revienne a cette heure la.

-q: Quels artistes et quel type de musique ont ete une inspiration pour toi?
-r: Ceux qui m'ont inspire, ce sont des gens comme ADMIRAL TIBET, qui faisait partie de ma communaute, LITTLE HARRY, BAD ANTHONY, qui est venu a ST MARY pour chanter dans le meme sound: TORPEDO, et puis CAPLETON, qui est originaire aussi de cette paroisse, et bien sur BOB MARLEY. Quand BOB MARLEY est mort, je revenais de l'ecole, et meme cela, ca a beaucoup a faire avec ce que je suis devenu.

-q: comment les jamaicains ont ils reagi a la mort de BOB MARLEY,te souviens tu de ce jour?
-r: Je me souviens de ce jour, je ne peux pas l'oublier, a l'epoque il n y avait pas beaucoup de radios, tout le monde se disait: "Bob Marley est mort, Bob Marley est mort", je me souviens d'avoir verse quelques larmes, l'emotion etait telle, on pouvait sentir dans l'air que la Jamaique avait perdu une grande ame.

-q: Pourquoi es tu fabuleux?
-r: Je raconte toujours aux gens, mon nom est Fabulous, il faut me connaitre pour comprendre cela.

-q: Il faut te connaitre mieux pour savoir cela.
-r: on m'appelait SINGI SINGI, et LITTLE HARRY et un autre dj du temps de VOLCANO sound m'ont dit: "Ce nom ne te va pas bien, tu as besoin d'un meilleur nom pour te representer "Mon nom est Lansfil Michael Clarke, on a pris le Michael et on a ajoute le Fabulous, et c 'est ainsi que j'ai fini par m'appeler comme ca.

-q: Quelle est la premiere chanson que tu as enr'gistree?
-r: C'est une reprise d'une chanson appelee: "Will you still love me tomorrow", mais j 'ai mis mes propres mots dessus, si je me souviens bien. C'etait une chanson d'amour. J'ai fait cela pour un producteur a OCHO RIOS qui etait le patron des R.G. RECORDS, a cette epoque j'avais quitte le lycee pour aller a des cours prives, je suis passe par le record shop, et il y avait Prez.Brown et MEGA MIKEY qui repetaient, et j'ai commence a chanter la meme chanson, le producteur a ete impressione, et il m'a dit: "demain, tu vas enregistrer a Kingston au studio de KING TUBBY. Le lendemain, j'etais au studio KING TUBBY en train d'enregistrer, la semaine suivante ma chanson etait dehors dans les rues.

-q: c'est ton premier single?
-r: c'est la premiere marche de l'echelle sur laquelle je suis monte en 1987.

-q: tu es venu habiter à KINGSTON à la fin des années 80, quel producteur à taire rencontre le bas?
-r: puisque mon premier enregistrement officiel m'était passé à KING TUBBY, c'est là que je suis d'abord allé...et puis KING JAMMY S n'était pas trop loin, j'ai commencé à frequenter KING JAMMY s. J'ai figure sur les seuls 45 tours que BOUNTY KILLER et NINJAMAN ont faits ensemble, BOUNTY ET NINJA sont sur la face A, et moi et un autre DJ sur la face B...... Ça, c'est historique. Et puis j'ai enregistré pour celui qui a été un manager de SHAGGY, Robert Linvingstone. J'allais à PENTHOUSE, SHOCKING VIBES. Mais ma vraie percée en Jamaïque c'est quand j'ai enregistre une chanson appelee :"there will be no mercy for the merciless", que j'ai fait pour un producteur qui était le leader du BLOODFIRE POSSE, je ne sais pas si tu connais le BLOODFIRE POSSE.

-q: c'était dans les années 90?
-r: Oui, Carl ADEN, il était le leader du BLOODFIRE POSSE, mais il avait un studio, et il a enregistré cette chanson là-bas, c'est devenu une chanson assez populaire, même aujourd'hui quand je la chante sur scène les gens la connaissent toujours.

-q: tu as enregistré des collaborations avec beaucoup d'artistes, CAPLETON, P. BROWN, TERRY GANZY, Louie CULTURE... Comment ont tu choisi ces artistes pour une collaboration?
-r: A cette époque, j'avais l'intention de venir vivre à ST ANN, je produisais la plupart des morceaux sur les albums, et je voulais finir le projet afin de pouvoir déménager. Je connaissais CAPLETON depuis longtemps, j'ai aussi rencontré QUEEN IFRIKA. À l'époque où on enregistrait tout cela, ce n'était pas la QUEEN IFRIKA que l'on connaît aujourd'hui. Mais j'ai entendu sa voix, et elle a ete contente de faire une chanson avec Michael Fabulous. J'avais déjà LOUIE CULTURE sur une face. Après j'ai mis 8 mois à enregistrer CAPLETON et p. BROWN, cette chanson a ete enregistre par Anthony MALVO, il est venue à OCHO RIOS.

-q: Et tu es venue vivre à ST ANN?
-r: dans les collines

-q: qu'est-ce qu'il y a d'agréable à ST ANN? c'est mieux de vivre à ST ANN ou a KINGSTON?
-r: Musicalement, c'est mieux de vivre à Kingston, parce que Kingston c'est le quartier général de la musique, mais après avoir vécu dans les ghettos, et aussi uptown, j'ai renconté ma lady et nous aspirions à une vie plus tranquille, je voulais aussi vivre dans un environnement où je puisse mettre mes idées au clair. Je me rappelle que CHEZIDEK et moi nous discutions, et il m'a dit:"Fabulous, ou que tu vives, du moment que tu es un artiste, tu restes un artiste. "Alors j'ai dit:"OK, ST ANN!"Mais ça n'était pas encore comme aujourd'hui où je peux aller travailler sur mon ordinateur.

-q: Dans quel studio travailles-tu la plupart du temps?
-r: A ST ANN c'est CUT STONE la plupart du temps, ou alors un studio qui s'appelle JUNKYARD, à WHITE RIVER, des fois aussi on m'appelle pour aller en studio à Kingston.

-q: quels studios à Kingston?
-r: A Kingston je vais a EXODUS, je vais a JARO(KILLIMANJARO), je vais a MUSIC WORKS(ANCHOR), la ou les gens m'appellent, il y a tant de studios! Je connais Kingston maintenant plus que ST ANN, je connais Kingston comme la paume de la main!

-q: produis tu des artistes?
-r: En ce moment, a cause des finances, pas trop. J'attendais un peu d'argent du gouvernement pour le consacrer a la musique ,mais j'ai juste recu un coup de fil, le gouvernement ne peut pas me faire un pret en ce moment, et tu sais, la musique, ce n'est plus comme a une certaine epoque, quand je pouvais produire des chansons, en faire des vynils et les faire jouer, c'est l'ere du digital aujourd hui et je n'y comprends pas tout, en fait je produis seulement aujourd'hui pour faire de la promotion.

-q: les chansons ne rapportent pas d'argent.
-r: En ce moment j'ai un ami en AUTRICHE qui m'envoye des riddims, et quand j'ai travaille avec ces riddims la chanson repart en Autriche.

-q: collaboration internationale.
-r: oui, je travaille sur un nouvel album appele "still on a mission", c'est comme si j'enregistre en meme temps en Autriche, en Jamaique, et en Californie, avec differentes personnes.

-q: avec l internet.
-r: J'ai un nouveau riddim avec CHEZIDEK, et un chanteur appele RAS IRIE, c'est une coproduction entre mon label: JAPHET MUSIC et CULTURAL. C'est sous un meme chapeau(parapluie!) Donc c'est l'Autriche collaborant avec la Jamaique.

-q: Personne ne te produit, tu es strictement auto-produit?
-r: NON, on me produit aussi, mais la plupart du temps a l'etranger, des gens qui s'interessent a moi, CUT STONE des fois aussi des fois m'envoye un riddim a travailler. Tu sais que la musique ces temps-ci revient aux sources roots, ainsi plus de personnes s'impliquent dans le type de musique que j'aime chanter, il y a un nouveau souffle d'espoir.

-q: comment rencontres tu ces producteurs, sur le net?
-r: J'ai tourne en Europe depuis 4-5 ans, des tournees promotionnelles, aussi j'ai rencontre pas mal de monde sur la route, et aussi, oui, l'internet. Les gens rentrent en contact avec moi et m'envoyent un riddim, mais des fois ils ne comprennent pas que je dois aller travailler en studio, donc payer le temps de studio et acheter une biere a l'ingenieur; aussi je peux recevoir 10 riddims, mais je n'ai pas les moyens d y travailler dessus.

-q: ils ne veulent pas payer le temps de studio!
-r: Il y en a qui ne veulent pas, mais il y en a qui savent que mon travail a une valeur, alors il vont envoyer peut etre 100 euros, au moins pour payer le temps de studio. Mais j'accomplis mon travail musical, car je veux que ma musique aille le plus loin possible!

-q: Justement, qu'est ce qu'il s'est passe sur ton chemin musical depuis 20 ans, par rapport a l'evolution du reggae music et comment t'es tu adapte au changement?
-r: Je suis un chanteur tres versatile, et on me dit aussi bon performer, alors j'essaye d'ecouter ce qui se fait de nouveau. Quand je suis sur scene en Jamaique, tu peux m'entendre chanter un morceau populaire au ETATS-UNIS, parce que les garcons et les filles d'aujourd hui le passent dans leurs fetes. Je peux participer a certains concerts car j'ai une voix qui me permet de chanter ainsi:"WHEN...." Je sais epicer la performance pour satisfaire egalement les jeunes et les autres qui souhaitent entendre le MICHAEL FABULOUS plus traditionnel. Et si il s'agit d'un riddim assez rapide je peux le faire aussi, j'ai frequente des artistes comme WAYNE WONDER qui maitrisent les riddims rapides, alors si l'opportunite se presente je peux aussi adopter ce style-la, j'essaye d'etre eclectique.

-q: tu essayes de t'ajuster. Quel jugement portes tu sur ta carriere?
-r: Je dirais que j'aimerais arriver au sommet, il y a beaucoup d'espace pour moi dans le music business, j'ai seulement besoin d'opportunites. C'est une grande opportunite d'ailleurs d'etre la aujourd hui avec liveanddirect qui vient de France!! Ca ouvre pour moi une porte dont je n'avais pas la cle, alors, ca apporte beaucoup de lumiere!! Je regarde toujours le cote positif des choses, et je sais que si je ne continue pas a travailler avec tenacite, personne ne se rappellera qu'il existe un MICHAEL FABULOUS.

-q: alors, la promotion, c'est important?
-r: C'est tres important, je fais de la promotion continuellement. La plupart des gens en Jamaique ont deja vu un autocollant MICHAEL FABULOUS!

-q: aussi, je me demandais: Qui a mis tous ces autocollants partout a ST ANN?
-r: C'est quelque chose qu on voit partout en Jamaique

-q: oui, partout ou je vais, je vois l'autocollant MICHAEL FABULOUS.
-r: si tu vas a Kingston, tu le verras, MO BAY aussi.

-q: c'est toi qui les mets?
-r: Pas moi tout seul, parfois je rencontre un ami et je lui dis: "tu vas quelque part ou moi je ne vais pas, mets -y ceci" Chaque fois que je quitte la Jamaique, je reviens avec un stock d'autocollants.

-q: tu fais imprimer les autocollants a l'etranger?
-r: oui, je les ramene. Il y a aussi un endroit en Jamaique nomme XEROX ou on peut faire imprimer ces autocollants. J'ai ete un des premiers artistes en Jamaique a indiquer aux autres ou se trouve ce XEROX

-q: c'est toi qui a lance la mode des autocollants?
-r: oui, j'ai aide a cela! J'ai lance la mode des autocollants a la Jamaique!

-q: que penses tu de l'evolution de la musique DANCEHALL?
-r: Si ca reste clean, c'est bien. Par exemple cet artiste qui se nomme KIPRICH, il a une chanson qui s'appelle : TELEPHONE THING MASH UP MY LIFE, il parle de sa copine qui envoye des SMS. C'est une chanson dancehall, mais ca parle de la realite des choses.

-q: Alors, ce sont de bons lyrics?
-r: C'est du dancehall, et les lyrics ont du sens, parce que partout les gens s'embrouillent a cause de leurs telephones. Alors, bonne histoire derriere le riddim, et aussi on peut y danser dessus.

 

 

INTERVIEW & PHOTOS REALISE PAR MISSPI ..... REMERCIEMENTS MICHAEL FABULOUS & NATTY FRED ....

 

LIVEANDDIRECT.FR 2009-2012